Ancien forum de l'association
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Manga, on connaît... mais le gekiga ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ruichan
Divin


Nombre de messages : 2690
Age : 34
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Manga, on connaît... mais le gekiga ?   2010-10-23, 15:13

Une généralisation veut qu'on définisse manga comme BD japonaise, mais tout comme nous avons la BD underground (et comme le comics a le graphic novel), le manga a un pendant "obscur" et surtout sérieux : le gekiga.

En effet, manga ne signifie pas littéralement bande dessinée en japonais mais "image dérisoire". Dans les années 70, de nombreux dessinateurs souhaitent traiter des sujets plus sérieux et ne s'identifient donc guère au manga et à sa légèreté intrinsèque. C'est Yoshihiro Tatsumi qui crée le mot "gekiga" qui signifie "images dramatiques.
Le terme est rapidement adopté par une génération d'auteurs variés dont les récits incluent de la violence, du sang et/ou du sexe. Un magazine emblématique de ce mouvement parallèle serait Garo.

Maintenant, le manga a évolué et le gekiga a connu une perte de vitesse face aux manga plus si dérisoires qui paraissent dans les revues seinen. D'ailleurs dans les années 70, le manga était un genre entier et ce n'est que dans les années 80 qu'a débuté la catégorisation par genre et tranches d'âge. Les lecteurs ont grandi et les mangaka ses sont adaptés à leurs attentes, d'où l'émergence en force du seinen.

Mais comme le gekiga a toujours été underground, on ne peut pas parler d'écrasement ; il a toujours été discret et par sa nature le restera. Désormais, les manga traitant de violence ou de sexualité abondent, mais le gekiga garde sa griffe avec des auteurs fortement décalés et des oeuvres plus expérimentales. D'une manière générale, la démarche est diamétralement opposée, ce qui me ramène à ma comparaison avec notre BD ou les comics américains : d'une part on a une politique essentiellement commerciale de réponse à la demande du public (en gros tant que le succès est là on publie), d'autre part une démarche plus artistique visant l'expression de quelque chose par l'auteur (et si on ne vend presque pas, tant pis).

Mais les deux ne sont pas sans pont et certains artistes officient dans le manga et le gekiga de manière parallèle. De même le lectorat peut chercher à varier les plaisirs. C'est ainsi qu'on a une sorte d'équilibre. ^^

_________________
Visit the Okiya :


Présidente d'Amiens WF, animatrice d'ateliers divers (et de soirée...), maîtresse officielle de Djay-kun, Zora-sama et Zaraklee, polyglotte schizophrène, Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.asia-tik.com/index.php
 
Manga, on connaît... mais le gekiga ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manga, on connaît... mais le gekiga ?
» [TV] Un Clermontois sur TF1...
» un manga...oui mais lequel??
» "Otaku Girls", parce que c'est nous mais en manga.
» Dessins manga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'archives WF :: Autour des ateliers :: Lecture :: Manga-
Sauter vers: