Forum d'archives WF
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Ancien forum de l'association
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal

 

 [Critique Ciné] Zatoichi

Aller en bas 
AuteurMessage
wanko-kun
Divin
wanko-kun

Nombre de messages : 2979
Age : 37
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 31/01/2008

[Critique Ciné] Zatoichi Empty
MessageSujet: [Critique Ciné] Zatoichi   [Critique Ciné] Zatoichi Icon_minitime2011-03-17, 16:48

Titre Original : Zatoichi, Takeshi Kitano (2003)
[Critique Ciné] Zatoichi Affichejpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20030602_102158

Synopsis :
Dans le Japon du XIXe siècle, Zatoichi est un voyageur aveugle gagnant sa vie comme joueur professionnel et masseur. Mais derrière son humble apparence, il est un redoutable combattant, rapide comme l'éclair et dont les coups s'avèrent d'une stupéfiante précision.

Par les hasards du destin il rencontre deux geishas en quête de vengeance. L'heure est venu pour lui de dégainer une nouvelle fois son sabre pour une juste cause...

Le fond : Même si elle peut paraître un peu convenue, présentée comme ça, l'histoire recèle toute de même quelques subtilités, que je vous laisse bien entendu découvrir. Sans en dire trop, vous vous rendrez vite compte que c'est la complexité des personnages, et de leur histoire respective, qui donne au film tout son sens et toute son épaisseur (donc tout son intérêt).
Des personnages d'ailleurs tous très attachants, y compris le Ronin quand on y pense. Il est juste dommage, par contre, que son histoire - et donc celle de son épouse - reste si obscure.

La forme : Alors là...chapeau bas à Kitano Takeshi et à toute son équipe. Le film est tout bonnement MAGNIFIQUE. La direction de photographie est tout particulièrement travaillée, mettant bien systématiquement en contraste le sang des victimes du guerrier aveugle et les environnements dans lequel il les exécute (que ce soit de jour, comme de nuit). De même, le montage alterne avec intelligence les scènes nerveuses et les plans plus lents voire laconique, d'autant que le film est ponctué de séquences en musique du plus bel effet, même si j'avoue avoir toujours beaucoup de mal à comprendre la scène de danse finale.

[Critique Ciné] Zatoichi Th_zatoichi5 [Critique Ciné] Zatoichi Th_zatoichi3

Les acteurs sont, par surcroit, vraiment tous très convaincants, Kitano en tête bien entendu. Ils nous donnent à découvrir des personnages tout en finesse et en contraste, une nouvelle fois, sauf le clan ginzo, mais ça somme toute c'est assez logique.
Enfin, la musique enrobe bien le tout, même si certains thèmes semblent un peu anachroniques vue la période durant laquelle se déroule le film.

En d'autre terme Zatoichi est un film à voir pour son esthétique - les quelques raccords hasardeux et défauts généraux ne venant par gâcher le plaisir global du film - tout autant que pour son histoire qui en profite pour nous faire un petit rappel culturel : les geishas étaient aussi des hommes.

[Critique Ciné] Zatoichi Th_zatoichi [Critique Ciné] Zatoichi Th_zatoichi-01
Revenir en haut Aller en bas
 
[Critique Ciné] Zatoichi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'archives WF :: Autour des ateliers :: Japping :: Eiga (Cinéma)-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser